Club ComElles

Elisabeth Richard, trophée de la mixité

Publié le 11 juin 2018

Elisabeth Richard, directrice coordination communication & animation des réseaux a reçu le trophée de la mixité qui récompense les actions qu’elle mène afin d’améliorer la mixité femmes-hommes, la visibilité et l’accession aux postes à responsabilité aux femmes dans l’entreprise.

.

Trophée mixité-E.Richard

.

Elle a partagé avec nous l’histoire et les ressorts de son engagement :

« Quel bonheur de voir tant d’énergies réunies pour célébrer des actions fortes en faveur de la place des femmes.

Immédiatement je pense à toutes les femmes d’ENGIE, ingénieures, commerciales, techniciennes au service du progrès, d’un monde plus équilibré et divers sous le leadership d’Isabelle Kocher, notre Directrice Générale, seule DG femme d’un Groupe du CAC 40. Un nouveau monde qui s’inventera grâce à l’engagement de chacun, et aussi à l’engagement des hommes aux côtés des femmes.

Ensemble nous portons une vision, un concept, un engagement qui m’ont permis de mettre en place un dispositif global, technique et opérationnel, à multiples entrées qui fait rayonner ENGIE comme acteur de premier plan sur le sujet de la mixité .

Tout commence il y a un peu plus de dix ans avec la question d’une ministre qui s’interroge sur ce que le Groupe fait pour les femmes. Une réponse « beaucoup de choses, tout, rien, enfin certainement ce qu’il faut ».

De cette réponse naît un véritable chantier, s’ouvre un champ immense, très vite transformé en  mission prioritaire, enfin en véritable engagement : celui de donner une place légitime aux femmes de l’entreprise.

Très vite, une évidence s’impose, œuvrer en faveur de la place des femmes, ce n’est pas un travail, ni un « job », c’est un engagement sincère qui a ses racines bien au-delà de l’entreprise en portant des valeurs fortes.

Moi qui suis une enfant du 9-3 – oui du 93 – j’ai été scolarisée au Blanc Mesnil puis au lycée d’Aulnay sous Bois, et je me suis construite à l’école du mérite. C’est le creuset de ma mobilisation pour plus d’égalité, plus de liberté, plus de sororité.

Au-delà des actions essentielles des puissances publiques, je tiens à souligner l’audace et le courage de Muriel Pénicaud, et Marlène Schiappa qui sont engagées pour faire bouger les lignes, je suis convaincue de notre responsabilité, nous, acteurs de la société civile.

C’est à nous de montrer le chemin, d’anticiper les profondes mutations de notre nouveau monde.

Dans mon entreprise, nous avons impulsé des mesures fortes : des objectifs mixité chiffrés, un réseau mondial de 2000 femmes qui contribuent à notre transformation stratégique, des programmes de développement dédié notamment. Avec des résultats concrets : 30% des membres des ComEx de nos entités opérationnelles sont des femmes, une avancée que nous devons à notre CEO.

Et nous nous engageons aussi fortement auprès des jeunes filles et de leur orientation vers les métiers d’avenir, vers le digital, vers les carrières scientifiques et techniques. Nous avons ainsi une centaine de femmes du Groupe qui accompagnent chaque années des filleules de l’association Capital Filles.

Chaque jour je mesure la vitalité de mon engagement qui n’a jamais cessé et qui ne cessera jamais, quand je rêve l’avenir de ma fille, dans un monde qui n’aurait plus de limites, où la diversité sera enfin pleinement considérée comme un essentiel, un atout.

Je ne suis pas une utopiste, mais je crois que ce monde nous appartient et nous devons le bâtir autour de nos valeurs universelles. Nous le devons à nos filles, à toutes les jeunes filles et femme de nos sociétés.

C’est pour moi le sens de ce trophée. Non pas un aboutissement, mais un encouragement à l’exemplarité, à poursuivre les actions menées, et surtout à « ne jamais rien lâcher ».

A partager encore et encore, et continuer à être un vecteur pour permettre à des femmes différentes de se rencontrer, d’apprendre à mieux se connaître grâce à toutes ces petites pierres à l’édifice que nous avons apportées. Je dédie cette nomination aux 2000 femmes du réseau WIN d’ENGIE et à tous les Managers du Groupe qui sont acteurs bienveillants de la mixité ».

Pour suivre le Club Comelles sur les réseaux sociaux :